En théorie, aucune voiture mal réparée ne devrait pouvoir être revendue puisque les travaux sont censés avoir été validés par un expert. Cependant, un nombre marginal d'experts, peu scrupuleux, acceptent de fermer les yeux et de délivrer le document permettant la ré-immatriculation de la voiture. Ces experts toucheraient environ 500 euros pour laisser passer ces voitures dangereuses.

Ce phénomène devient de plus en plus important. Sur les 3300 experts automobiles de France, près de 3% exerceraient de cette manière et mettraient en danger la sécurité des automobilistes. Un simple calcul permet d'en déduire que le nombre de voitures potentiellement dangereuses sur les routes s'élève à plusieurs centaines de milliers. Vous n'êtes donc pas à l'abri de tomber sur l'une d'elles...
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !