La protection juridique couvre vos dépenses liées aux litiges concernant votre voiture en général :
D’éventuels frais d’expertise à la suite, par exemple, de la découverte d’une malfaçon ou d'un vice caché sur la voiture que vous venez d’acheter ou d’une réparation mal exécutée par votre garagiste.
Les frais de procédure si vous intentez une action en justice.
Les frais d’avocat si vous avez besoin d’être représenté par un professionnel du droit.
Des conseils juridiques par téléphone.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !